Soutien spirituel

Depuis sa création, l'Aumônerie a pris à bras le corps de nombreux chantiers laissés en suspens: du soutien moral aux problématiques proprement spirituelles, son unique objectif est le bien-être des hommes et des femmes servant au sein de l'institution militaire.

Pratique du jeûne du mois de Ramadan, lieux de culte en métropole et en OPEX (opération extérieure), assurance d'une alimentation halal, célébration de mariage et de funérailles des militaires, information et enseignement des pratiques rituelles…Autant de questionnements qui se devaient de trouver un écho en termes d'accompagnement ou de conseil.

C'est désormais ce rôle que l'Aumônerie endosse pleinement depuis sa création. En soutenant les militaires, la structure ayant pour vocation une mission de service public contribue à ce qu'ils puissent relever les défis assortis aux exigences du service: composer avec les difficultés du métier, gérer la violence intrinsèque à la condition militaire avec intégrité, faire passer le bien-être des autres avant le sien, être au service de la justice…

Faire acte de soutien, c'est aussi asseoir un environnement en adéquation avec les préceptes spirituels des militaires musulmans. Répondre aux interrogations concernant le jeûne du mois de Ramadan, l'alimentation halal au sein des mess ( lieux de restauration ), la célébration rituelle des fêtes religieuses, l'accomplissement du pèlerinage à La Mecque… sont quelques unes des missions que l'Aumônerie a d'ores et déjà accomplie avec succès. Ce ne sont pas moins de 30 aumôniers musulmans qui ont été désignés par la Direction de l’Aumônerie Musulmane aux Armées (DAMA), qui a couvert la zone de défense Sud en priorité: c'est en effet de là que part l'essentiel des troupes vers l’étranger.